vendredi 20 octobre 2017

Accueil du site > Terrorisme > France > Filière de recrutement d’Al-Qaïda : un Franco-Marocain mis en examen (...)

Filière de recrutement d’Al-Qaïda : un Franco-Marocain mis en examen et écroué à Paris

AP

jeudi 6 mai 2010, sélectionné par Spyworld

logo

Un Franco-Marocain de 40 ans soupçonné d’être à la tête d’une filière de recrutement sur Internet de combattants d’Al-Qaïda a été mis en examen pour "association de malfaiteurs en vue de préparer des actes terroristes" mercredi soir à Paris et écroué, a-t-on appris jeudi de sources judiciaires.

Selon les autorités marocaines, cet homme était soupçonné de diriger depuis la France une cellule de 24 membres liée à Al-Qaïda. Démantelée à la mi-avril au Maroc, cette cellule était chargée de recruter des hommes pour les envoyer dans des foyers de tension : en Afghanistan, en Irak, en Somalie et dans la zone sahelo-saharienne.

Signalé aux policiers français de la Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI) il y a quelques jours par leurs homologues marocains, le suspect natif de Casablanca a été interpellé le 30 avril dans la rue à Aubervilliers (Seine-Saint-Denis) et placé en garde à vue.

Un matériel informatique important, de la documentation islamiste radicale, des photos de lui en armes et dans une zone de combats ont été trouvés lors des perquisitions. "S’il a reconnu avoir voyagé comme simple volontaire en Arabie Saoudite, en Syrie, en Jordanie, en Iran, en Turquie, au Maroc, il conteste avoir été le coordinateur ou même un membre actif de cette filière", indiquait-on de source judiciaire.

Il lui est reproché d’avoir été l’organisateur ou le facilitateur, via Internet, d’une filière d’acheminement de djihadistes vers des zones de conflit ou d’influence, notamment en Afghanistan, en Irak, au Pakistan ou en Iran.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :