mardi 12 décembre 2017

Accueil du site > Défense > France > La DGA inaugure le nouveau réseau de laboratoires technico-operationnels de (...)

La DGA inaugure le nouveau réseau de laboratoires technico-operationnels de l’OTAN

DGA, Ministère de la Défense

jeudi 6 mai 2010, sélectionné par Spyworld

logo

La direction générale de l’armement (DGA) a participé du 19 au 30 avril 2010 à la première campagne d’essais sur le nouveau réseau de laboratoires technico-opérationnels (LTO) de l’OTAN, Distributed networked battle labs (DNBL).

Ces essais visent à valider l’interopérabilité de systèmes français, notamment des flux d’images vidéo transmises en temps réel par un drone Harfang, avec le nouveau réseau de partage de renseignement de l’OTAN qui sera déployé en Afghanistan fin 2010. La France est la première Nation à participer à une telle expérimentation pilotée par le commandement allié pour la transformation (ACT) de l’OTAN commandé par le général d’armée aérienne Stéphane Abrial.

Cette expérimentation est menée techniquement entre la DGA à Rennes et la NC3A (agence de consultation, commandement et contrôle de l’OTAN) à la Haye. Porté et financé par l’ACT, en collaboration avec des industriels, dont Thales et EADS, le réseau de LTOs, DNBL, permet aux Nations et aux industriels de l’OTAN de participer à la conception et au développement de nouvelles capacités militaires de l’Alliance.

Ces essais s’inscrivent dans la mise en œuvre du concept joint intelligence, surveillance and reconnaissance (JISR), élaboré par l’ACT. Ce concept trouve une concrétisation dans le projet MAJIIC (multi-intelligence all-source joint ISR interoperability coalition) dont la première application opérationnelle consiste dès 2010 dans le déploiement en Afghanistan d’un réseau de partage de renseignement entre alliés de l’ISAF.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :