dimanche 22 octobre 2017

Accueil du site > Terrorisme > International > Attentat manqué à Times Square : quatre personnes interrogées au (...)

Attentat manqué à Times Square : quatre personnes interrogées au Pakistan

AP

vendredi 7 mai 2010, sélectionné par Spyworld

logo

Des responsables pakistanais ont annoncé jeudi que des enquêteurs américains s’étaient joints à eux pour interroger quatre membres présumés d’un mouvement lié à Al-Qaïda concernant de possibles liens avec le suspect inculpé dans l’enquête sur l’attentat manqué de Times Square, à New York.

Azam Tarik, un porte-parole des talibans pakistanais, a déclaré à l’Associated Press que son mouvement n’a "aucune relation avec Fayçal" Shahzad, mais que ce dernier "a accompli un travail courageux". Le groupe avait revendiqué l’attentat manqué dans une vidéo diffusée lundi.

Parallèlement, à Washington, le ministre de la Justice Eric Holder a affirmé que Fayçal Shahzad avait fourni "des informations utiles" pour l’enquête. Il a souligné que les enquêteurs "continueront à suivre plusieurs pistes, alors que nous rassemblons des informations concernant cette tentative d’attentat".

L’interrogatoire de Shahzad par des agents fédéraux est "en cours" et "il n’y a pas de plus grande priorité que d’empêcher des attentats potentiels et de traduire ceux qui les ont préparés devant la justice", a-t-il déclaré devant une sous-commission du Sénat.

M. Holder a nié que lecture des droits constitutionnels à M. Shahzad par les enquêteurs avait gêné l’interrogatoire. Il a précisé que "M. Shahzad continue en effet à coopérer avec nous" et que s’il était condamné, il pourrait être puni d’une peine d’emprisonnement à vie.

Les Républicains avaient critiqué l’administration Obama pour avoir trop rapidement informé le suspect de son droit à garder le silence, estimant que cela avait pu entraver la collecte de précieux renseignements.

Un représentant des services de renseignement américains a, pour sa part, affirmé qu’avant de lui lire ses droits au bout de quelques heures d’interrogatoire, les enquêteurs "ont obtenu ce dont ils avaient besoin".

Les autorités américaines et pakistanaises essaient de retracer les déplacements qu’a effectués Fayçal Shahzad lors de son dernier voyage au Pakistan l’an dernier, et de savoir qui il a rencontré.

Deux responsables de la sécurité pakistanaise ont déclaré jeudi à Karachi que quatre membres présumés du groupe "Jaish-e-Mohammad" étaient interrogés sur leurs liens éventuels avec Fayçal Shahzad.

Le père de Fayçal Shahzad a été placé en détention préventive par les services de renseignement pakistanais, a annoncé l’un de ses agents.Il a précisé que le père, un ancien haut officier de l’air, n’était pas considéré comme suspect et était interrogé sur les activités de son fils.

Fayçal Shahzad, 30 ans, est accusé d’avoir tenté de faire sauter un engin explosif samedi dans un véhicule tout-terrain garé à Times Square, célèbre quartier touristique de New York. Il a été interpellé lundi soir à l’aéroport John Fitzgerald Kennedy alors qu’il cherchait à quitter les Etats-Unis.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :