mercredi 18 octobre 2017

Accueil du site > Renseignement > International > Deux Arabes israéliens arrêtés pour espionnage au profit du (...)

Deux Arabes israéliens arrêtés pour espionnage au profit du Hezbollah

AFP

lundi 10 mai 2010, sélectionné par Spyworld

logo

Deux Arabes israéliens soupçonnés d’espionnage pour le compte du Hezbollah libanais ont été arrêtés, a annoncé lundi la police israélienne après que l’affaire, tenue secrète en raison de la censure, eut soulevé des protestations au sein de la minorité arabe.

L’un des deux suspects a été arrêté le 24 avril et l’autre le 6 mai, mais la justice israélienne avait imposé un black-out sur ces arrestations.

"Deux Arabes israéliens ont été arrêtés pour espionnage et pour avoir eu des contacts avec un agent du Hezbollah", a déclaré à l’AFP le porte-parole de la police israélienne, Micky Rosenfeld.

L’un des deux hommes, Amir Makhoul, 52 ans, est connu comme le directeur de l’ONG "Ittijah", qui regroupe diverses associations luttant pour les droits de l’Homme au sein de la minorité arabe israélienne. Son frère est l’ancien député arabe israélien Issam Makhoul.

Plusieurs associations en Israël et à l’étranger ont dénoncé l’arrestation d’Amir Makhoul et le black-out sur cette affaire.

Une manifestation de protestation est prévue lundi soir à Haïfa (nord d’Israël) et une pétition internationale a été lancée en faveur de M. Makhoul.

"En plus des arrestations et des détentions arbitraires, les autorités israéliennes ont appliqué un certain nombre de mesures à l’encontre des militants palestiniens des droits de l’Homme, dont des raids, des expulsions, des interdictions de voyager, des refus de visas et des attaques dans les médias", selon la pétition.

Le "Comité de suivi" qui rassemble les élus locaux et les députés de la minorité arabe doit tenir une réunion extraordinaire en fin de semaine à ce sujet.

La communauté des Arabes israéliens, descendants des 160.000 Palestiniens restés sur leurs terres après la création de l’Etat hébreu en 1948, compte 1,2 million de personnes, soit près de 20% de la population totale d’Israël.

Elle se plaint de discriminations.

Le mois dernier, un autre Arabe israélien, âgé de 23 ans, a été condamné à cinq ans et huit mois d’emprisonnement pour espionnage au profit du Hezbollah.

Israël a mené une guerre au Liban contre la milice chiite, conflit qui a fait plus de 1.200 morts côté libanais et plus de 160 côté israélien.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :