mardi 12 décembre 2017

Accueil du site > Défense > France > Thales et Safran mettent fin à leurs discussions

Thales et Safran mettent fin à leurs discussions

Alain Ruello, Les Echos

lundi 10 mai 2010, sélectionné par Spyworld

logo

A l’issue d’une ultime réunion chez Hervé Morin ce matin, les présidents des deux groupes ne sont pas parvenus à trouver un accord pour rationaliser leurs activités militaires.

Thales et Safran ne rationaliseront pas leur activités de défense en France. En tous cas pas à court terme. Au grand désespoir de la Direction générale pour l’armement, très active sur ce dossier, les présidents des deux groupes industriels ne sont pas parvenus à trouver un accord ce matin, à l’issue d’une réunion dans le bureau d’Hervé Morin. C’était la 4e fois que le ministre de la Défense tentait de concilier les points de vue depuis la fin de l’année dernière. " Les conditions ne sont pas réunies pour trouver un accord ", confirme-t-on de source proche.

Pour faire des économies, la DGA souhaitait que mettre fin à la duplication des bureaux d’études de Thales et Safran dans l’optronique et la navigation inertielle. Mais les discussions ont rapidement achoppé sur la question des calculateurs embarqués, qu’aucune des deux sociétés ne souhaite lâcher. Qualifiée de " longue et crispée ", une précédente réunion à la DGA n’avait d’ailleurs rien donné.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :