lundi 18 décembre 2017

Accueil du site > Informatique > Sécurité Informatique > 55 000 webmails piratables sur les sites .gouv.fr

55 000 webmails piratables sur les sites .gouv.fr

Jean-Marc Manach, Blog Bug Brother

vendredi 14 mai 2010, sélectionné par Spyworld

logo

On imagine mal la NSA, ou la CIA, proposer aux internautes de les contacter grâce à une adresse email de type @laposte.net ou @wanadoo.com. C’est pourtant ce que proposent la Direction du renseignement militaire (DRM), qui utilise deux adresses @yahoo.fr, et la Direction de la Protection et de la Sécurité de la Défense (DPSD), qui utilise une adresse @laposte.net et une autre @wanadoo.fr. Je m’en étais étonné en 2005, dans un article consacré à guerre de l’information que se livrent les grandes puissances mondiales en terme d’intelligence économique, d’espionnage industriel, et de guerre électronique.

La DPSD et la DRM sont loin d’êtres les seules entités de l’armée dans ce cas. Citons, ainsi, l’Ecole militaire, le Commandement Air des Systèmes de Surveillance, d’Information et de Communication, le service de santé des armées, le responsable de la communication de l’armée de terre sur le quart sud-est de la France, la direction des ressources humaines de l’armée de l’air et la direction du personnel militaire de l’armée de l’air, un administrateur civil de la Délégation aux affaires stratégiques, placée sous l’autorité directe du ministre de la Défense et chargée du conseil géopolitique, stratégique et prospectif…


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :