dimanche 22 octobre 2017

Accueil du site > Renseignement > International > Attentat manqué de New York : deux hauts responsables américains au (...)

Attentat manqué de New York : deux hauts responsables américains au Pakistan

AFP

mercredi 19 mai 2010, sélectionné par Spyworld

logo

Le conseiller du président américain Barack Obama pour la sécurité nationale et le directeur de la CIA s’entretenaient mercredi à Islamabad avec les autorités pakistanaises, notamment de l’attentat manqué de Times Square à New York, a annoncé l’ambassade des Etats-Unis.

Le général James Jones et Leon Panetta sont au Pakistan pour tenter d’obtenir des réponses sur cette tentative de faire sauter une voiture piégée dans ce quartier touristique de New York le 1er mai, et dont la responsabilité a été imputée aux talibans pakistanais alliés à Al-Qaïda, avait précisé mardi à Washington un haut responsable américain sous couvert de l’anonymat.

"Les deux délégations sont arrivées tard mardi soir, elle rencontreront des hauts responsables du gouvernement et de l’armée, les rencontres auront toutes lieu aujourd’hui" (mercredi), a déclaré mercredi à l’AFP Richard Snelsire, le porte-parole de l’ambassade des Etats-Unis à Islamabad. Les discussions porteront notamment sur "la coopération en matière de sécurité", a-t-il précisé.

"Etant donné l’attaque terroriste ratée de Times Square et d’autres attentats provenant de la région frontalière (entre l’Afghanistan et le Pakistan), nous estimons que le temps est venu de redoubler d’efforts avec nos alliés du Pakistan pour éliminer ce sanctuaire et créer un environnement propice à une vie sûre et productive pour les Pakistanais", avait précisé mardi à Washington le haut responsable américain.

L’auteur présumé de l’attentat raté, Faisal Shahzad, un Américain d’origine pakistanaise de 30 ans, a été arrêté deux jours après sa tentative alors qu’il se trouvait dans un avion en partance pour Dubaï. Il a été inculpé de tentative d’utilisation d’armes de destruction massive et est interrogé depuis par la police.

Faisal Shahzad est sous le coup de cinq chefs d’inculpation, dont ceux de tentative d’utilisation d’armes de destruction massive et de tentative d’attentat ; Il encourt la prison à vie.

A en croire le ministre américain de la Justice, Eric Holder, les Etats-Unis ont la preuve que les talibans pakistanais étaient derrière cette tentative d’attentat.

Les zones tribales du nord-ouest, frontalières avec l’Afghanistan, sont considérées par Washington comme la région "la plus dangereuse du monde", fief des talibans pakistanais, principal sanctuaire d’Al-Qaïda dans le monde et base arrière importante des talibans afghans.

Le Mouvement des talibans du Pakistan (TTP), qui a fait allégeance à Al-Qaïda dès sa création en décembre 2007, est le principal responsable d’une vague de près de 400 attentats — suicide pour la plupart — qui a tué plus de 3.300 personnes dans tout le Pakistan ces trois dernières années.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :