jeudi 19 octobre 2017

Accueil du site > Renseignement > International > Bientôt un nouveau chef du renseignement américain

Bientôt un nouveau chef du renseignement américain

Reuters

samedi 22 mai 2010, sélectionné par Spyworld

logo

Barack Obama désignera rapidement un nouveau chef des services de renseignement afin de remplacer Dennis Blair, qui est démissionnaire et dont l’adjoint David Gompert assumera le poste à titre temporaire après son départ le 28 mai, a annoncé la Maison blanche vendredi.

Blair a annoncé jeudi qu’il renonçait aux fonctions de directeur des renseignements nationaux qu’il exerce depuis seize mois, ce qui est le premier grand changement opéré dans l’équipe chargée de la sécurité au sein de l’administration Obama.

Le président américain avait commencé à rencontrer des candidats au poste de Blair avant l’annonce de sa démission.

"Le président s’est entretenu avec un certain nombre de candidats qualifiés, et nous annoncerons bientôt qui sera le prochain (directeur des renseignements nationaux)", a indiqué Robert Gibbs, porte-parole de la Maison blanche, lors de son point de presse quotidien.

Il s’est refusé à citer des candidats possibles au remplacement de Blair ainsi qu’à avancer un délai plus précis.

James Clapper, sous-secrétaire chargé de la défense pour le renseignement, est jugé bien placé pour le poste, mais Obama n’a encore pris aucune décision, ont indiqué deux responsables.

Le passage de Blair à la tête des renseignements a été marqué par des tensions internes avec la CIA et par de virulentes critiques après l’attentat avorté du jour de Noël contre un avion de ligne assurant une liaison Amsterdam-Detroit.

"Il me semble qu’il n’y a sans doute pas de poste plus difficile à Washington, hormis celui de président, que d’être directeur des renseignements nationaux", a déclaré Gibbs.

Il a noté qu’il s’agissait d’une fonction créée depuis peu et que Blair avait dû affronter un vaste éventail de questions, dont la moindre n’était pas la coordination des nombreux services de renseignement américains.

Patricia Zengerle et Adam Entous, Pierre Sérisier et Philippe Bas-Rabérin pour le service français


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :