lundi 11 décembre 2017

Accueil du site > Renseignement > International > Ecoutes téléphoniques : l’autorisation de la justice doit être (...)

Ecoutes téléphoniques : l’autorisation de la justice doit être obligatoire pour plus d’un Américain sur deux

Le Matinternet

dimanche 8 janvier 2006, sélectionné par Spyworld

logo

Alors que l’administration Bush tente depuis trois semaines de défendre son programme d’écoutes téléphoniques lancées après le 11 septembre 2001, plus d’un Américain sur deux (56%) estiment que le gouvernement doit obligatoirement obtenir l’autorisation de la justice avant d’espionner des personnes aux Etats-Unis, même en cas de suspicion de terrorisme, selon un sondage.

A l’opposé, 42% des personnes interrogées pour ce sondage AP-Ipsos, jugent que l’administration Bush devrait pouvoir se passer du feu vert de la justice.

Le "New York Times" a révélé le mois dernier que l’Agence de sécurité nationale, la NSA, s’était livrée à une surveillance, sans mandat délivré par un juge mais avec le feu vert du président, du courrier électronique et des appels téléphoniques depuis les attentats du 11 septembre 2001 aux Etats-Unis.

George W. Bush a reconnu l’existence de ce programme, qu’il juge essentiel pour la sécurité du pays, et a invoqué ses pouvoirs constitutionnels en tant de guerre contre le terrorisme ainsi qu’une résolution du Congrès datant d’après le 11-Septembre.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :