samedi 25 octobre 2014

Accueil du site > Technologie > GLONASS-K : le cosmodrome russe de Plessetsk prêt au premier tir du nouveau (...)

GLONASS-K : le cosmodrome russe de Plessetsk prêt au premier tir du nouveau satellite

RIA Novosti

mardi 1er juin 2010, sélectionné par Spyworld

logo

Le cosmodrome russe de Plessetsk (nord) est prêt au premier tir du nouveau satellite de navigation GLONASS-K programmé pour 2010, a annoncé mardi le directeur du groupe "Systèmes spatiaux russes" Iouri Ourlitchitch lors d’un forum international sur la navigation par satellite.

"L’infrastructure de Plessetsk est prête, le lanceur est prêt, nous attendons cet événement. Les premiers essais en vol du satellite de nouvelle génération GLONASS-K débuteront officiellement dès cette année", a indiqué M.Ourlitchitch.

Le premier satellite GLONASS-K avec une durée de vie de 10 ans sera mis en orbite en 2010, a annoncé plus tôt le groupe russe Rechetnev, qui produit les satellites de navigation russes. Le nouveau satellite émettra davantage de signaux de navigation que ses prédécesseurs GLONASS-M et sera en outre doté d’équipements retransmettent le signal de détresse aux stations au sol. Ses éléments seront capables de fonctionner dans l’environnement spatial agressif.

Mis en exploitation en 1993, le système de navigation GLONASS (GLObal NAvigation Satellite System), analogue russe de l’américain GPS, est destiné à déterminer les coordonnées des objets sur terre et en mer. La constellation de satellites, qui desservira les usagers aussi bien civils que militaires, doit compter au moins 18 satellites pour être entièrement opérationnelle à l’échelle nationale et 24 satellites à l’échelle internationale. Le 2 mars dernier, la Russie a mis en orbite trois satellites GLONASS-M.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :