jeudi 14 décembre 2017

Accueil du site > Défense > International > Torpillage d’un navire : la Corée du Sud saisit le Conseil de (...)

Torpillage d’un navire : la Corée du Sud saisit le Conseil de sécurité

Le Monde, avec AFP

vendredi 4 juin 2010, sélectionné par Spyworld

logo

Le président sud-coréen, Lee Myung-bak, a annoncé que son pays avait saisi le Conseil de sécurité de l’Organisation des Nations unies (ONU) à propos du torpillage présumé d’un de ses navires par la Corée du Nord.

"La Corée du Nord doit reconnaître son méfait ; elle doit promettre de ne jamais plus s’engager dans une action aussi répréhensible. C’est dans l’intérêt de la paix. C’est dans l’intérêt de la Corée du Nord", a expliqué le chef de l’Etat, vendredi 4 juin.

Une enquête internationale sur la cause du naufrage qui a entraîné la mort de quarante-six marins sud-coréens, le 26 mars au large de l’île de Baengnyeong, près de la ligne de démarcation maritime avec la Corée du Nord, a conclu à un tir de torpille par un sous-marin nord-coréen.

La Corée du Nord pour sa part a accusé la Corée du Sud d’avoir "fabriqué" des preuves et a affirmé que les deux pays étaient désormais "proches de la guerre". Elle a de nouveau brandi, vendredi, la menace de représailles en cas de saisine et de condamnation à l’ONU après le naufrage du navire de guerre sud-coréen.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :