jeudi 19 octobre 2017

Accueil du site > Défense > France > La DGA livre les premiers systèmes Félin

La DGA livre les premiers systèmes Félin

DGA, Ministère de la Défense

lundi 14 juin 2010, sélectionné par Spyworld

logo

La Direction générale de l’armement (DGA) a livré le 27 mai 2010 les 90 premiers exemplaires du système fantassin à équipements et liaisons intégrés (Félin). Ces systèmes sont utilisés à compter de ce jour par le centre de formation Félin de l’école d’infanterie pour assurer la formation initiale des instructeurs de l’armée de terre. La première unité de combat dotée du Félin, le 1er régiment d’infanterie (Sarrebourg), sera équipée à partir de septembre 2010, suivie par le 13e bataillon de chasseurs alpins (Chambéry) à partir de la fin de l’année.

La DGA a commandé au total 22 588 Félin. Les derniers systèmes seront livrés en 2015, permettant d’équiper chaque année quatre nouveaux régiments. Le montant global du programme, incluant le développement, l’industrialisation, la production et le soutien initial, s’établit à un milliard d’euros. Outre le maître d’œuvre Sagem (groupe Safran), quelques 25 sous-traitants européens de premier rang sont concernés par le programme Félin, parmi lesquels les sociétés françaises Nexter, Thales, RTD, ELNO, MSA Gallet... Les systèmes Félin sont assemblés sur le site Sagem de Poitiers.

Félin améliore notablement les fonctions de protection, d’observation, de communication, d’emploi des armes, de mobilité et de soutien des combattants au contact direct de l’adversaire. Les équipements comprennent gilet de protection, tenue de combat, tenue de protection NBC, lunettes de tirs jour/nuit, équipements d’observation et de vision jour/nuit, systèmes de communication et d’information, armes individuelles ou collectives.

Plus ergonomique, Félin apporte une meilleure protection contre les effets des armes modernes de petit calibre. Le système de visée des armes, complètement réétudié, facilite la neutralisation des adversaires de jour comme de nuit : l’évaluation technico-opérationnelle conduite en 2009 a montré que la portée des tirs du Famas est améliorée de 70% de jour (500 m au lieu de 300) et de 160% de nuit (400 m au lieu de 150) ! Félin améliore aussi grandement la manœuvre et le combat de nuit par des capacités d’observation et de positionnement accrues. Enfin, le système d’information de Félin facilite l’intégration des groupes de combat dans la chaîne de commandement numérisée qui permet désormais de relier tous les échelons, de l’officier général commandant l’opération au soldat sur le terrain. Il confère au soldat une véritable capacité de combat en réseau.

Félin est en démonstration sur le stand du ministère de la Défense pendant Eurosatory 2010.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :