dimanche 22 octobre 2017

Accueil du site > Défense > France > L’Aquitaine veut développer les « minidrones »

L’Aquitaine veut développer les « minidrones »

Les Echos

samedi 19 juin 2010, sélectionné par Spyworld

logo

L’Aquitaine et Thales ont lancé en début de semaine une initiative commune pour développer une filière « drones » dans la région. Ce marché fait saliver bien des industriels car c’est l’un des plus dynamiques de l’industrie aéronautique et spatiale : 3,4 milliards de dollars aujourd’hui et 7,3 milliards de dollars d’ici à une dizaine d’années, selon Teal Group. Outre Thales qui a supervisé le projet SOUL (« system oriented UAV laboratory ») au sein du pôle Aerospace Valley, ou encore EADS, Safran et Dassault, une poignée de petites entreprises se retrouvent déjà sur la pépinière Technowest de Bordeaux. Leur spécialité : les minidrones. Ces aéronefs de quelques kilogrammes sont plutôt destinés à la défense, mais on leur prédit des débouchés civils, notamment dans la sécurité. L’objectif de l’accord est d’aider ces jeunes entreprises à se fixer sur le territoire et surtout d’en attirer d’autres à mesure que le marché se développe. « Il faut élargir à d’autres compétences indispensables à la constitution d’une filière, qu’il s’agisse notamment d’électronique, d’optronique ou de laser », insiste Anne-Cécile Petit, chargée de mission au conseil régional. La région dispose aussi d’un atout, l’existence du camp militaire de Souge, où Bordeaux Technowest a été autorisé à tester ses drones.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :