samedi 16 décembre 2017

Accueil du site > Renseignement > International > Liban : un 3e employé de téléphonie arrêté pour espionnage au profit (...)

Liban : un 3e employé de téléphonie arrêté pour espionnage au profit d’Israël

AFP

lundi 19 juillet 2010, sélectionné par Spyworld

logo

Une troisième personne a été arrêtée dans le cadre d’une enquête sur un réseau d’employés des télécoms libanais soupçonnés d’espionnage au profit d’Israël, a indiqué vendredi une source proche de l’enquête.

"L’arrestation a eu lieu tard la nuit dernière et le suspect est un ancien employé du secteur des télécoms du Liban", a indiqué à l’AFP cette source, qui a requis l’anonymat.

Elle n’a pas pu confirmer que le troisième suspect appartenait au même réseau que les deux employés des télécoms arrêtés précédemment qui, selon elle, semblaient être complices au sein de l’entreprise Alfa, l’un des deux opérateurs libanais de téléphonie mobile.

Charbel Azzi (bien Azzi), un technicien d’Alpha, avait été arrêté il y a trois semaines et inculpé mardi d’espionnage pour le compte d’Israël. L’arrestation d’un deuxième employé avait été annoncée jeudi mais les autorités libanaises n’ont pas pour le moment donné de détails sur son arrestation ni son identité. Azzi est accusé d’être "entré en territoire ennemi, d’avoir collaboré avec Israël et de lui avoir fourni des informations". S’il est reconnu coupable, il encourt la peine de mort.

Le Liban et Israël sont techniquement toujours en guerre, et ceux qui collaborent avec l’Etat hébreu encourent une peine de prison à vie assortie de travaux forcés. Si le juge estime que cette collaboration a causé la mort de Libanais, il peut demander la peine capitale.

Depuis avril 2009, plus de 70 personnes, dont des responsables de la sécurité, ont été arrêtées au Liban dans le cadre d’une campagne visant à lutter contre l’espionnage.

Deux Libanais ont été condamnés à mort pour avoir "collaboré avec Israël et lui avoir donné des informations sur des cibles".

L’un d’entre eux a été reconnu coupable d’avoir fourni à l’Etat hébreu des renseignements sur ces cibles précises durant le conflit meurtrier qui a opposé Israël au groupe chiite libanais Hezbollah.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :