mercredi 18 octobre 2017

Accueil du site > Renseignement > International > Poutine reconnaît avoir rencontré les dix espions expulsés des (...)

Poutine reconnaît avoir rencontré les dix espions expulsés des États-Unis

AFP

lundi 26 juillet 2010, sélectionné par Spyworld

logo

Le Premier ministre russe a déclaré avoir rencontré les dix espions russes échangés le 9 juillet avec les États-Unis. Et affirmé qu’il connaissait les noms de tous les "traîtres" ayant contribué à leur arrestation.

Le Premier ministre russe Vladimir Poutine a reconnu avoir rencontré les dix espions russes expulsés des Etats-Unis début juillet dont Anna Chapman, et chanté une chanson patriotique avec eux.

"Je les ai rencontrés. Nous avons parlé de la vie", a déclaré samedi M. Poutine, cité par les agences russes, lors d’une conférence de presse à Foros (Ukraine), à l’issue de sa rencontre avec le président ukrainien Viktor Ianoukovitch.

"Accompagnés d’une musique vivante, nous avons chanté "Par quoi commence la Patrie ?", a-t-il indiqué.

Cette chanson patriotique des années 1960 a été pour la première fois interprétée dans un film populaire "Le Bouclier et l’Epée" du réalisateur Vladimir Bassov sur le destin d’un espion soviétique travaillant en Allemagne nazie.

Dix espions russes ont été remis le 9 juillet à Vienne par les Etats-Unis à la Russie dans le cadre d’un échange historique d’espions entre les deux pays.

M. Poutine a indiqué qu’il connaissait les noms de tous les "traîtres" ayant contribué à l’arrestation des agents russes, mais a estimé "indélicat" de parler d’une éventuelle punition.

"C’est une question délicate, elle ne peut pas être résolue au cours d’une conférence de presse", a déclaré le chef du gouvernement russe, lui-même ancien agent du KGB (services secrets soviétiques).

Ces gens "vivent d’après leurs propres lois, et tous les services de renseignement connaissent ces lois", a-t-il fait valoir, en ajoutant que les "traîtres finissent toujours mal".

En ce qui concerne les agents russes en question, "ils vont travailler", a indiqué M. Poutine.

"Je suis sûr qu’ils auront des postes dignes et que leur vie sera intéressante et éclatante", a-t-il souligné.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :