vendredi 20 octobre 2017

Accueil du site > Renseignement > International > USA : le républicain McCain retarde la nomination du chef du (...)

USA : le républicain McCain retarde la nomination du chef du renseignement

AFP

mardi 3 août 2010, sélectionné par Spyworld

logo

Le sénateur républicain John McCain a décidé de retarder la nomination de l’ancien général James Clapper, candidat du président américain Barack Obama pour le poste de Directeur du renseignement (DNI), a-t-on appris lundi auprès de son bureau.

M. McCain a utilisé une procédure de mise en attente ("Hold") de la nomination, qui peut être activée individuellement par chacun des 100 élus de la chambre haute.

L’ancien candidat républicain à la Maison Blanche attend "un rapport" sur M. Clapper avant de permettre un vote sur la nomination au Sénat, a indiqué sa porte-parole Brooke Buchanan sans préciser le contenu du document.

"Jusqu’à ce que le rapport soit fourni, le sénateur va mettre en attente cette nomination", a-t-elle dit.

Jeudi, la commission du Renseignement du Sénat américain avait approuvé à l’unanimité, soit 15 voix contre zéro, la nomination de M. Clapper. Il reste désormais au Sénat à l’approuver en séance plénière.

M. Clapper a été désigné par le président Barack Obama après la démission forcée le 20 mai de Dennis Blair qui n’a occupé ce poste que 16 mois.

La Direction nationale du renseignement (DNI), que M. Obama souhaite le voir diriger, peine à imprimer sa marque sur le renseignement américain, historiquement dominé par la CIA.

A la tête d’un réseau tentaculaire de 16 administrations employant quelque 200.000 personnes, la DNI n’a paradoxalement jamais bénéficié d’une autorité directe sur les membres et le budget des différents services.

La présidente de la commission du Renseignement du Sénat, la démocrate Dianne Feinstein, qui a conduit une audition de M. Clapper le mois dernier, a indiqué dans un courriel que le poste de DNI est "un poste crucial pour la sécurité nationale qui ne peut rester vacant lorsque le Congrès est en congé (au mois d’août)".

Mme Feinstein ajoute que le directeur par intérim David Gompert part à la retraite "à la fin du mois".

"Nous avons largement le temps de confirmer (M. Clapper) cette semaine et c’est ce que nous devrions faire", a-t-elle conclu en laissant ainsi entendre que les chefs démocrates pourraient tenter de contourner le "Hold" grâce à un vote de procédure.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :