dimanche 22 octobre 2017

Accueil du site > Renseignement > International > Liban/Israël : un employé du ministère des télécoms entendu pour (...)

Liban/Israël : un employé du ministère des télécoms entendu pour espionnage

AFP

vendredi 27 août 2010, sélectionné par Spyworld

logo

Un employé du ministère libanais des Télécommunications est interrogé par les autorités libanaises qui le soupçonnent de collaboration avec Israël, a indiqué à l’AFP un responsable des services de sécurité mardi.

Il s’agit de la quatrième personne travaillant dans le secteur des télécommunications a être soupçonnée d’avoir travaillé pour le compte de l’Etat hébreu.

"Les renseignements des Forces de sécurité intérieure interrogent un employé du ministère des Télécommunications soupçonné d’espionnage au profit d’Israël", a indiqué le responsable sous couvert de l’anonymat.

"L’enquête en est encore à ses débuts", a-t-il indiqué, sans préciser la nature du travail du suspect.

Il s’agit du deuxième fonctionnaire au sein du ministère des Télécommunications a être interrogé dans le cadre de l’enquête qui a mené jusqu’à présent à l’arrestation d’une centaine de personnes.

Le 7 août, un employé du ministère, Milad Eid, a été inculpé pour avoir fourni aux Israéliens "des informations techniques en sa qualité de responsable de département des communications internationales".

Auparavant, deux employés de la compagnie de téléphonie mobile Alfa, Charbel Kazzi et Tarek al-Rabaa avaient été également arrêtés.

Le Liban et Israël sont techniquement toujours en guerre, et ceux qui collaborent avec l’Etat hébreu encourent une peine de prison à vie assortie de travaux forcés. Si le juge estime que cette collaboration a causé la mort de Libanais, il peut demander la peine capitale.

Cinq personnes ont jusqu’à présent été condamnées à mort.

Le 18 août, un colonel de l’armée libanaise a été inculpé de collaboration, portant à quatre le nombre de militaires libanais inculpés depuis le début des arrestations d’espions présumés en 2009.

Parmi eux, un ancien général de l’armée et cadre très respecté d’un mouvement allié du Hezbollah au Liban, Fayez Karam, a été inculpé de collaboration avec les renseignements israéliens.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :