mardi 21 novembre 2017

Accueil du site > Renseignement > International > Un analyste US inculpé pour une fuite

Un analyste US inculpé pour une fuite

Reuters

samedi 28 août 2010, sélectionné par Spyworld

logo

Un analyste en relations internationales ayant travaillé pour le département d’Etat américain a été inculpé pour avoir transmis un rapport de renseignement top secret à un journaliste, a annoncé hier le département de la Justice.

Stephen Kim, qui a notamment conseillé l’ancien vice-président Dick Cheney et plusieurs autres hauts responsables, a été mis en examen pour infraction à la loi interdisant la transmission d’informations relatives à la défense nationale et pour avoir menti au FBI à propos de ses contacts avec le journaliste.

Ce dernier n’a pas été nommé par le département de la Justice, qui a simplement indiqué qu’il travaillait pour "un organisme de presse national". Les faits se sont déroulés en 2009, selon le parquet.

Les documents transmis portaient sur "les capacités et l’état de préparation en matière militaire d’un certain pays étranger", s’est borné à indiquer le département de la Justice.

Selon ses avocats, Kim a notamment travaillé en tant qu’analyste sur la Corée du Nord et l’Iran. Âgé de 43 ans, l’analyste est employé par un sous-traitant travaillant pour le département d’Etat. Il a plaidé non-coupable des faits qui lui sont reprochés, a indiqué son avocat.

S’il est condamné, il risque dix ans de prison pour la transmission des données et cinq pour avoir menti aux enquêteurs. Selon les défenseurs de Stephen Kim, les documents en question comportent "des observations tout à fait ordinaires sur les mesures qu’un pays prendrait s’il était sanctionné pour son attitude". Kim a été présenté devant un magistrat fédéral et a été remis en liberté dans l’attente de son procès.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :