dimanche 22 octobre 2017

Accueil du site > Défense > International > Accroissement des frappes de drones au Pakistan

Accroissement des frappes de drones au Pakistan

Le Monde, avec AFP

mercredi 8 septembre 2010, sélectionné par Spyworld

logo

Au moins quatorze insurgés islamistes ont été tués mercredi par les missiles tirés par un drone américain, dans le district tribal du Nord-Waziristan, un des bastions des talibans pakistanais alliés au réseau d’Oussama ben Laden et aux talibans afghans, où la CIA vise régulièrement les talibans et Al-Qaida. Il s’agit de la sixième attaque de drones américains en six jours.

Un peu plus tôt mercredi, un de ces avions sans pilote avait tiré deux missiles sur une propriété, tuant dix insurgés selon les militaires pakistanais. "Un drone américain a tiré deux missiles sur un véhicule qui transportait des insurgés et quatre ont été tués", indique l’armée pakistanaise. L’attaque a eu lieu dans le village d’Amboor Shaga.

Les talibans sont les principaux responsables d’une vague d’attaques-suicides qui ensanglante le Pakistan depuis trois ans. Ils sont également accusés par Washington d’avoir fomenté un attentat qui a tué sept agents de la CIA fin décembre dans l’est de l’Afghanistan voisin et ils ont juré vendredi de frapper aux Etats-Unis et en Europe. Depuis deux ans, les drones américains ont tiré plus de cent vingt salves de missiles sur le nord-ouest du Pakistan, tuant un millier de personnes : des cadres et combattants des talibans pakistanais, afghans et d’Al-Qaida mais aussi de nombreux civils, selon les militaires pakistanais.

Plus de trois mille sept cents personnes ont été tuées en un peu plus de trois ans dans tout le Pakistan dans quelque quatre cents attentats, attentats-suicides pour la plupart, perpétrés ou commandités essentiellement par le Mouvement des talibans du Pakistan (TTP), qui reproche à Islamabad son alignement sur Washington dans la "guerre contre le terrorisme" et visent régulièrement les forces de sécurité et les bâtiments officiels, mais aussi, de plus en plus souvent, les civils. Cette campagne sanglante s’est nettement intensifiée en une semaine, avec près de cent trente morts dans sept attentats-suicides en six jours.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :