jeudi 19 octobre 2017

Accueil du site > Terrorisme > International > Royaume-Uni : le chef des services secrets met en garde contre de nouvelles (...)

Royaume-Uni : le chef des services secrets met en garde contre de nouvelles menaces terroristes

Xinhua

dimanche 19 septembre 2010, sélectionné par Spyworld

logo

La Grande-Bretagne fait face à de nouvelles menaces terroristes, a averti vendredi le chef du services de renseignement intérieur britannique (MI5), Jonathan Evans, ajoutant que son organisation mène actuellement une "lutte invisible" contre le réseau terroriste Al-Qaïda.

"Al-Qaïda et ses alliés essaient continuellement d’attaquer le Royaume-Uni", a souligné M. Evans, directeur général du MI5, dans un discours prononcé à Londres.

"Le pays est toujours soumis à une réelle menace terroriste de la part d’Al-Qaïda. Cette menace varie du point de vue géographique et en ce qui concerne le niveau de compétence impliqué, mais elle est persistante et dangereuse. Chercher à la contrôler nécessite une lutte invisible continue", a-t-il souligné.

De nouvelles menaces d’Al-Qaïda émergent en Somalie où "il y a un nombre important de ressortissants britanniques qui s’entraînent dans le camp al-Shabaab pour lutter dans les rangs de l’insurrection dans ce pays", a expliqué le directeur général du MI5.

Londres organisera les Jeux olympiques d’été en 2012, ce qui pourrait constituer une cible pour les terroristes, a-t-il averti. "Les yeux du monde seront tournés vers Londres lors des Jeux Olympiques (...).Nous devons partir du principe que certains tenteront de saisir cette opportunité pour faire parler d’eux et infliger des dommages au Royaume-Uni (...)", a souligné le chef du MI5.

Des mesures de sécurité d’envergure seront déployées lors des Jeux olympiques, mais il faut se garder de prétendre créer un environnement trop optimiste, a-t-il indiqué.

M. Evans a également évoqué d’autres menaces terroristes, soulignant qu’une hausse continue de l’activité terroriste et des ambitions des républicains dissidents a été constatée en Irlande du Nord ces trois dernières années.

Les militants républicains dissidents ont commis plus de 30 attaques ou tentatives d’attentats contre des cibles de sécurité nationales depuis le début de l’année, contre un peu plus de 20 l’année dernière, a-t-il rappelé.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :