jeudi 19 octobre 2017

Accueil du site > Défense > France > Le budget 2011 de la Défense : un effort équilibré

Le budget 2011 de la Défense : un effort équilibré

Ministère de la Défense

mercredi 29 septembre 2010, sélectionné par Spyworld

logo

Le budget de la Défense pour 2011 a été présenté en Conseil des ministres, mercredi 29 septembre 2010. Tout en participant à l’effort de redressement national, il respecte les grands équilibres prévus par la loi de programmation militaire.

Le projet de loi de finance a été présenté le 29 septembre en Conseil des ministres.

Tout en prenant en compte l’impératif de maîtrise des dépenses publiques et de participation à la réduction des dépenses de l’Etat, le projet du budget du ministère de la Défense s’élève à 31,2 milliards d’euros pour l’année 2011.

Ce projet de loi s’inscrit pour la deuxième fois dans le cadre d’une programmation triennale des dépenses de l’Etat. Ainsi, sur la période 2011-2013, la mission « Défense » bénéficiera d’un crédit total de 95,68 milliards d’euros. Sur ces trois ans, la participation à la résorption du déficit public est partiellement compensée par les recettes exceptionnelles. La réduction par rapport à la Loi de programmation militaire 2009-2014 (LPM) ne s’élève donc qu’à 1,3 milliard d’euros et préserve les grands équilibres de la LPM.

Dans le cadre de ce budget, les orientations fondamentales du Ministère de la Défense sont donc maintenues :

Avec 16,8 Mds d’euros prévus en 2012 et 17,4 Mds d’euros en 2013, les crédits d’équipements restent la priorité.

La préparation de l’avenir est également préservée car l’effort consacré à la recherche est maintenu.

Enfin, le ministère de la Défense poursuit ses efforts de productivité en se modernisant. Sa réorganisation vise la diminution des coûts de fonctionnement au profit de l’équipement des forces.

En ce qui concerne le budget du secrétariat d’Etat à la Défense et aux Anciens combattants, les mesures principales concernent la maintien du droits des Anciens combattants et l’alignement des montants des pensions de retraite versées aux Anciens combattants issus de pays autrefois sous souveraineté française. Il prend aussi en charge les conséquences sanitaires des essais nucléaires.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :