vendredi 15 décembre 2017

Accueil du site > Renseignement > International > Hadopi agace les services de renseignements américains

Hadopi agace les services de renseignements américains

ZDNet.fr

samedi 9 octobre 2010, sélectionné par Spyworld

logo

La National Security Agency estime que la loi contre le téléchargement illégal va favoriser le recours aux solutions de cryptage et donc compliquer le travail de renseignement.

Les détracteurs de la loi Hadopi ont reçu un soutien inattendu de la part des services de renseignement américains. Jean-Marc Manach, auteur du blog Bug Brother, a appris à l’occasion du dernier Symposium sur la sécurité des technologies de l’information et de la communication que la National Security Agency (NSA) a « engueulé » la DGSE (Direction générale de la sécurité extérieure) au sujet d’Hadopi.

Selon les Américains, la riposte graduée mise en place en France va pousser un nombre croissant d’internautes à recourir à la cryptographie. Une tendance qui va compliquer le travail de détection des menaces potentielles et des activités illégales.

Pas de riposte graduée aux Etats-Unis

En Grande-Bretagne, les services de renseignements de Sa Majesté avaient fait valoir les mêmes arguments au gouvernement britannique à propos de la loi sur l’économie numérique. Cette dernière a elle aussi institué un mécanisme répressif contre le téléchargement illégal.

La NSA a eu visiblement plus d’influence dans son propre pays puisque elle aurait convaincu George Bush junior de ne pas soutenir le principe de la riposte graduée.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :