mardi 12 décembre 2017

Accueil du site > Défense > International > Des ministres de la Défense se rencontrent à Hanoï

Des ministres de la Défense se rencontrent à Hanoï

La Presse Canadienne

lundi 11 octobre 2010, sélectionné par Spyworld

logo

Les ministres de la Défense de pays asiatiques ont commencé à arriver dans la capitale vietnamienne dimanche, pour une réunion régionale de sécurité. La rencontre suit une recrudescence de la tension dans cette région en raison de plusieurs conflits territoriaux impliquant la Chine.

Le secrétaire américain à la Défense, Robert Gates, assistera à la rencontre de deux jours réunissant les 10 membres de l’Association des Nations de l’Asie du Sud-Est. Il devrait par ailleurs rencontrer le général chinois Liang Guanglie, dans le cadre des premières discussions officielles d’ordre militaire entre les deux pays depuis huit mois. Pékin les avaient alors interrompues pour protester contre une livraison américaine d’armes à Taïwan.

Les États-Unis se sont dits inquiets des dangers que représentent les conflits territoriaux pour les lignes de commerce maritimes. En plus de rencontrer le général chinois, Robert Gates se réunira aussi avec des délégués de plus petites nations qui souhaitent obtenir le soutien américain pour contrer la croissance de la Chine en tant que puissance régionale.

Des représentants du Pentagone qui accompagnent M. Gates dans son voyage ont affirmé qu’il allait répéter certains commentaires concernant les intérêts américains dans la région et le rôle que devait prendre la Chine qui avaient provoqué la colère de Pékin par le passé.

La rencontre, qui débutera lundi, survient un mois après une querelle diplomatique entre le Japon et la Chine a propos d’îles situées dans la mer de Chine orientale et revendiquées par les deux pays. Un navire de pêche chinois était entré en collision avec deux bateaux de patrouille japonais, à la suite de quoi son capitaine avait été arrêté. Après de vives protestations de Pékin, l’homme avait été libéré et les deux pays avaient annoncé une diminution de la tension dans ce débat.

Selon une agence de presse, des hauts gradés chinois et japonais auraient prévu une rencontre dans le cadre de la conférence régionale, la première depuis l’incident.

La rencontre réunit des représentants des pays de l’Association des Nations de l’Asie du Sud-Est _ Brunei, Cambodge, Indonésie, Laos, Malaisie, Myanmar, Philippines, Singapour, Thaïlande, et Viêt Nam _ en plus d’observateurs australiens, chinois, indiens, japonais, sud-coréens, néo-zélandais, russes et américains.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :