mardi 17 octobre 2017

Accueil du site > Défense > International > En Allemagne, l’armée soumise à son tour à une cure d’amaigrissement

En Allemagne, l’armée soumise à son tour à une cure d’amaigrissement

RFI

jeudi 28 octobre 2010, sélectionné par Spyworld

logo

Le ministre allemand de la Défense a présenté mardi 26 octobre 2010 un projet de réforme de fond de l’armée, qui réduirait notamment les effectifs de 250.000 à 180.000 hommes mais en augmenterait les forces disponibles pour des missions à l’étranger. Après la France et la Grande-Bretagne, c’est donc au tour de l’Allemagne de faire maigrir son armée.

Dès 2008, avec son Livre blanc, la France a fixé les grandes orientations en matière de défense pour les années à venir. Résultat, d’ici 2014, le format de l’armée doit être réduit de 54 000 hommes. Il s’agit de supprimer 8250 postes par an et lorsque la réforme sera terminée la France devrait aligner environ 220 000 hommes.

En Grande-Bretagne, la Revue stratégique pour la défense, a également décidé de faire fondre les effectifs de l’armée britannique : 25 000 fonctionnaires en moins. Ainsi l’armée de terre perdra 7000 hommes et l’armée de l’air et la marine 10 000. Au total il restera environ 157 000 hommes.

En Allemagne, après le tour de vis dans les dépenses, le ministre de la Défense Karl Zu Gutemberg affirme qu’il faut prendre le problème à la racine : moins de monde dans l’armée pour plus d’efficacité – l’armée allemande doit passer de 250 000 à 180 000 hommes-, suppression du service militaire annoncée et renforcement des capacités de projection. 16 000 soldats devront être prêt à partir en mission à l’étranger à n’importe quel moment. Une donnée nouvelle pour la Bundeswehr, puisque ses premières missions extérieures remontent à peine plus de 1O ans, en Bosnie, puis au Kosovo, en République démocratique du Congo, et aujourd’hui en Afghanistan où sont déployés 4 300 soldats allemands.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :