dimanche 10 décembre 2017

Accueil du site > Défense > France > L’armée française se féminise

L’armée française se féminise

Le Monde, avec AFP

mercredi 3 novembre 2010, sélectionné par Spyworld

logo

L’armée française compte environ 50 000 femmes sur quelque 340 000 militaires, mais celles-ci sont "plus nombreuses, en proportion, au sein des catégories hiérarchiques les moins élevées", selon une enquête diffusée par le ministère de la défense. "Le taux de féminisation dans les armées continue de progresser, atteignant, en 2009, 15 %", souligne cette étude intitulée Les Militaires et leur famille. Les femmes ne constituaient que 9 % des effectifs lors de la précédente enquête, menée en 2001.

Leur répartition au sein des différentes armées présente d’importantes disparités, avec 13 500 femmes dans l’armée de terre (10 %), alors qu’un militaire sur deux du service de santé des armées est une femme. L’armée de l’air se distingue également, avec 11 700 femmes, soit 21 % des effectifs, contre 12 % à 14 % dans la marine et la gendarmerie. Avec un peu moins de 15 % des effectifs globaux, les femmes représentent également "17 % des militaires de rang et 16 % des sous-officiers subalternes". "Leur ancienneté moindre explique en partie ce résultat : plus récemment entrées dans les armées, elles n’ont pas encore atteint les grades les plus élevés de leur catégorie", notent les auteurs de l’enquête. Ainsi, "les officiers supérieurs féminins sont presque trois fois moins nombreux en proportion que les officiers subalternes, respectivement 5 % et 14 %".

Avec 59 % des militaires français âgés de moins de 35 ans, l’enquête présente "une population jeune" dont les trois quarts des effectifs mènent "une vie de couple". Une proportion qui se stabilise "dès 35 ans autour de 85 %". Les militaires masculins se distinguent par ailleurs des autres Français "par le fait de vivre un peu plus souvent en couple, quel que soit l’âge considéré". "Au total, 55 % des militaires sont parents (…) mais, avec l’âge, la quasi-totalité d’entre eux le deviennent. En effet, à partir de 45 ans, plus de 9 militaires sur 10 sont pères de famille et 8 femmes militaires sur 10, mères", soulignent les auteurs.

Sur le marché du travail, "les femmes de militaires sont particulièrement représentées dans les postes à temps partiel : plus d’un quart d’entre elles – et même un tiers des mères – sont concernées par la réduction du temps de travail". Par ailleurs, "le statut de locataire domine" (43 %) chez les militaires, en raison notamment de leur mobilité géographique, suivi de celui de propriétaire (35 %) et d’"hébergé à titre gratuit" (22 %) dans les casernes.

Géographiquement, près de 60 % d’entre eux résident dans 7 régions : PACA (12 %), Ile-de-France (11 %), Bretagne (10 %), Rhône-Alpes (7 %), Aquitaine (7 %), Lorraine (6 %) et Centre (6 %). Enfin, "du fait de la démocratisation de l’instruction, les militaires de moins de 40 ans sont plus diplômés que les plus de 40 ans". Un questionnaire a été adressé pour cette enquête à 13 000 militaires actifs, 67 % l’ont retourné, précisent les auteurs de l’étude.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :