vendredi 15 décembre 2017

Accueil du site > Renseignement > International > La justice suédoise ordonne l’arrestation du porte-parole de (...)

La justice suédoise ordonne l’arrestation du porte-parole de WikiLeaks

Le Monde, avec AFP

jeudi 18 novembre 2010, sélectionné par Spyworld

logo

La justice suédoise a ordonné, jeudi 18 novembre, l’arrestation de Julian Assange, cofondateur du site WikiLeaks, spécialisé dans la publication de documents confidentiels, dans le cadre d’une enquête pour viol. "Nous avons décidé de l’arrêter in abstentia", a déclaré à l’Agence France Presse le juge Alan Camitz, du tribunal de Stockholm. Cette procédure équivaut à un mandat d’arrêt. "A la suite de cette décision de la cour, un mandat d’arrêt international va être lancé", a annoncé dans la foulée le parquet, qui soupçonne M. Assange "de viol et d’agression sexuelle".

M. Assange est suspecté d’avoir contraint une jeune femme à avoir avec lui une relation sexuelle sans préservatif, pour laquelle elle était initalement consentante. Lorsque l’affaire avait été révélée par la presse suédoise, le cofondateur de WikiLeaks, qui a rendu publics le mois dernier des dizaines de milliers de rapports confidentiels de l’armée américaine en Afghanistan, avait dénoncé un coup monté, et accusé à mots voilés la CIA.

PERMIS DE SÉJOUR REFUSÉ EN SUÈDE

Un temps recherché en août, puis blanchi quelques heures plus tard, M. Assange, citoyen australien de 39 ans, est finalement de nouveau sous le coup d’une enquête pour viol depuis le 1er septembre. Il a quitté la Suède en profitant de l’absence jusque-là de mandat d’arrêt.

Julian Assange avait fait une demande de permis de séjour en Suède, où il comptait s’installer pour faire bénéficier son organisation des lois sur la protection des sources très favorables de ce pays. Sa demande lui a été refusée en octobre, et M. Assange a depuis annoncé son intention de s’installer soit en Islande soit en Suisse.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :