lundi 11 décembre 2017

Accueil du site > Renseignement > International > L’Australie ferme six bureaux de renseignement à l’étranger en (...)

L’Australie ferme six bureaux de renseignement à l’étranger en huit mois

Xinhua

dimanche 21 novembre 2010, sélectionné par Spyworld

logo

L’Australie a fermé en huit mois six de ses bureaux de renseignement à l’étranger, malgré l’insistance des Etats-Unis pour leur maintien, a rapporté samedi la presse australienne.

La fermeture des bureaux des services secrets australiens à l’étranger, y compris le poste crucial à Bagdad, a été expliquée en privé par un "gel des fonds".

Le journal Fairfax a rapporté pourtant que certaines sources du milieu des renseignements doutaient que les services australiens de renseignement, qui ont vu leur budget augmenter de 350% en dix ans, manquent réellement de fonds.

Une source citée par le journal affirme que la fermeture des bureaux étrangers, si elle n’est pas motivée par des raisons financières, pourrait être, dans le meilleur des cas, le résultat d’un changement organisationnel ou, dans le pire des cas, due au fait que des agents sont compromis.

La fermeture des bureaux, principalement dans la région du Moyen-Orient, signifie que l’Australie perdrait des sources de renseignement de terrain dans la région la plus troublée et stratégiquement la plus importante dans le monde, estime le journal.

"Ce manque d’informations pourrait compromettre la sécurité des Australiens travaillant dans la région, y compris les diplomates, le personnel militaire et les hommes d’affaires", a affirmé le journal Daily Telegraph dans son édition de samedi.

La décision de Canberra a également irrité Washington. Le Fairfax a rapporté par exemple que malgré la demande des responsables américains pour le maintien du bureau de renseignement australien à Bagdad, ce bureau a été finalement fermé.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :