samedi 16 décembre 2017

Accueil du site > Intelligence économique > L’intelligence économique, préoccupation nationale

L’intelligence économique, préoccupation nationale

Dominique Filippone, JDN Solutions, via Veille.com

lundi 23 janvier 2006, sélectionné par Spyworld

logo

L’intelligence économique a été érigée en l’espace d’une dizaine d’années au rang d’enjeu national. La mise en place de veilles sectorielles n’est qu’un premier pas vers cette démarche plus globale.

Le concept d’intelligence économique, longtemps associé - mais de manière réductrice - au champs du renseignement, est loin d’être récent. Il n’a cependant véritablement connu d’existence publique qu’à l’occasion de la publication du rapport Martre, en 1994.

2003 aura été l’année de la consécration du bien-fondé de la mise en œuvre d’un dispositif d’intelligence économique. C’est en effet l’année de la rédaction du rapport "Intelligence économique, compétitivité et cohésion sociale", par le député Bernard Carayon.

Ce dernier a d’ailleurs été auditionné - début janvier - par le Conseil Economique et Social pour la préparation d’un rapport et d’un projet d’avis sur "l’intelligence économique, risques financiers et stratégies des entreprises".

Fin décembre 2003, la nomination, par le président Jacques Chirac, d’Alain Juillet au poste de haut responsable chargé de l’intelligence économique, montre que cette dernière est désormais une préoccupation non plus seulement au sommet de l’Etat mais aussi au niveau des entreprises. Elles sont en effet de plus en plus nombreuses - telles Total ou Areva - à se doter d’un "Monsieur intelligence économique"en leur sein.

Mais que recouvre précisement "l’intelligence économique" ? Si l’on se réfère au rapport Martre, il s’agit de "l’ensemble des actions coordonnées de recherche, de traitement, de diffusion et de protection de l’information utile aux acteurs économiques".

Dominique Fonvielle, secrétaire général de la Fédération des professionnels de l’Intelligence Economique (lire son interview), propose une définition complémentaire. "Les trois piliers de l’intelligence économique sont la protection et l’enregistrement du savoir-faire de l’entreprise, la capacité de détection des opportunités et des menaces, et la conduite des stratégies d’influence et de diffusion de l’information", note-t-il.

L’intelligence économique transcende les notions de veilles spécialisées

Concernant la protection des données de l’entreprise, Yves-Michel Marti (lire son interview), P-DG du cabinet Egideria, spécialisé en intelligence économique, précise que "les technologies ont atteint un niveau de performance sans précédent, donnant à tout un chacun la possibilité de sortir et d’extraire en toute facilité des données de l’entreprise, massivement et dans un minimum de temps".

Le dispositif d’intelligence économique se différencie par ailleurs des démarches de veille, plus spécifiques et spécialisées dans un domaine particliuer (veille concurrentielle, stratégique, marketing, technologique, juridique, etc), alors que la démarche d’intelligence économique est collective, transcendant le cadre stricto sensu de la veille.

C’est notamment ce que met en avant Jean Ferré, P-DG de Sinequa, société spécialisée dans les outils de veille et notamment les moteurs d’analyse sémantique, (lire son interview) quand il fait remarquer que "la démarche d’intelligence économique est une posture générale de l’entreprise qui ne dépend pas d’un service ou d’une entité de l’organisation".

La démarche d’intelligence économique entreprise par les organisations peut donc être caractérisée comme telle à condition que les dimensions d’action (stratégie de l’information) et de lobbying (stratégie de communication) soient prises en considération, et qu’une impulsion du management ait lieu.

"L’Intelligence Economique d’Entreprise est d’abord une affaire de culture managériale, c’est-à-dire une volonté singulière de penser, de décider et de coopérer afin de mieux agir collectivement", analyse de son côté Jean-François Pépin, délégué général du Cigref (lire son interview).


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :