mercredi 18 octobre 2017

Accueil du site > Renseignement > International > Une plaque commémorative à Moscou pour l’espion Kim Philby

Une plaque commémorative à Moscou pour l’espion Kim Philby

AFP

jeudi 9 décembre 2010, sélectionné par Spyworld

logo

Une plaque commémorative célébrant les mérites du Britannique Kim Philby, le plus célèbre agent double et espion soviétique, a été apposée jeudi à Moscou au centre de presse des services de renseignements russes, le SVR.

Cette plaque est dédiée "au légendaire agent de renseignement Kim Philby qui a considérablement contribué à la sécurité de notre pays", indique le SVR dans un communiqué.

Kim Philby a commencé à travailler pour les services secrets soviétiques en 1933. En 1940, il entame une brillante carrière dans les services britanniques, devenant n°2 du contre-espionnage puis chef du département chargé de lutter contre "les activités soviétiques et communistes" avant d’être nommé agent de liaison avec la CIA à Washington.

Selon les historiens occidentaux, la trahison de Kim Philby et les renseignements qu’il a transmis à l’URSS ont provoqué la mort de plusieurs centaines d’agents travaillant derrière le rideau de fer pour les Britanniques et les Américains pendant la guerre froide.

En 1963, alors qu’il travaille sous couverture journalistique à Beyrouth, Philby est menacé par les révélations d’une personne qu’il a essayé d’enrôler au profit des Soviétiques. Il est alors exfiltré clandestinement par les Soviétiques et commence une nouvelle vie à Moscou, où il meurt en 1988.

Kim Philby est le plus célèbre de ceux que les historiens ont appelé les Cinq de Cambridge, cinq anciens étudiants de la prestigieuse université britannique recrutés par l’URSS dans les années 30 et qui ont travaillé pour Moscou pendant la guerre froide.

Un autre agent double britannique, George Blake, aujourd’hui âgé de 88 ans, recruté par les Soviétiques dans les années 50, démasqué et condamné par la justice britannique en 1961, vit toujours à Moscou où il a trouvé refuge après sa rocambolesque évasion de prison en 1966.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :