dimanche 22 octobre 2017

Accueil du site > Renseignement > International > Le FSB s’est emparé d’une "boîte à lettres électronique" des (...)

Le FSB s’est emparé d’une "boîte à lettres électronique" des services de renseignements britanniques - LEAD

RIA Novosti

lundi 23 janvier 2006, sélectionné par Spyworld

logo

Le FSB s’est emparé d’une "boîte à lettres électronique" installée par les services de renseignements britanniques, a annoncé lundi aux journalistes accrédités à Moscou le directeur du Centre des relations publiques du Service fédéral de sécurité le colonel Serguéi Ignatchenko.

"Le FSB s’est emparé d’un appareil électronique sophistiqué des services de renseignements britanniques utilisé pour assurer la liaison avec les agents en poste à Moscou", a-t-il déclaré.

L’appareil électronique des services secrets britanniques était réalisé sous forme de pierre, selon la même source.

"Cette cachette est un know-how des renseignements britanniques, il a été saisi par les agents de contre-espionnage russes", a poursuivi Serguéi Ignatchenko.

En fait, les Anglais ont inventé un nouveau mode de liaison. L’appareil peut être placé n’importe où et un agent passant à proximité peut lui envoyer des informations. Il est capable de recevoir et de transmettre des informations à une distance de 20 mètres et la liaison ne dure que deux secondes.

"Un certain temps après, un autre agent arrive sur les lieux et lit l’information enregistrée. C’est une invention inédite", a souligné le porte-parole du FSB.

"Les agents anglais ont placé l’appareil dans un quartier de Moscou. Peu après, il a donné des signes de défaillance et ils l’ont récupéré", a-t-il ajouté.

"Parallèlement, les agents du FSB cherchaient d’autres cachettes dans la ville qui a été quadrillée à cet effet. Ils ont découvert une autre pierre électronique qu’ils ont saisie", a indiqué le directeur du Centre des relations publiques du FSB.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :