mercredi 18 octobre 2017

Accueil du site > Défense > International > Belgique : La Défense réduit ses coûts de personnel pour se (...)

Belgique : La Défense réduit ses coûts de personnel pour se rééquiper

Belga

lundi 3 janvier 2011, sélectionné par Spyworld

logo

Le ministère de la Défense a entamé l’année 2011 avec plus de 36.200 personnes, mais avec l’objectif de la terminer avec 34.000 fonctions, conformément au "plan De Crem", qui vise à réduire les dépenses en personnel.

Au 1er janvier, le ministère comptait encore 34.189 militaires et 2.075 fonctions civiles. Ces 36.264 personnes représentent une sérieuse diminution des effectifs de la Défense, qui comptait encore 42.000 emplois voici trois ans - soit une réduction de quelque 2.000 membres du personnel par an, selon des chiffres fournis dimanche par le cabinet du ministre de la Défense, Pieter De Crem (CD&V).

La tendance se poursuivra en 2011

Cette déflation devrait se poursuivre en 2011, avec le départ prématuré à la retraite de 1500 personnes, via une suspension volontaire de prestations (SVP). Un nombre quasi-équivalent (1448 personnes) devrait toutefois être recruté, dont 250 par le biais du service militaire volontaire, l’EVMI ("engagement volontaire militaire") pour permettre un rajeunissement des forces armées.

La part du budget dédiée au personnel est en chute

Le personnel ne représente désormais plus qu’environ 58% du budget de la Défense, contre plus de 66% en 2008, se félicite-t-on au cabinet.

Cette réduction des frais de personnel doit permettre à l’armée de reprendre ses investissements - bien maigres au cours des deux dernières années - et de poursuivre la modernisation de ses équipements en levant les options sur les tranches "optionnelles" de véhicules blindés à roues de type LMV, MPVV et AIV déjà commandés pour les unités de la composante Terre.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :