dimanche 22 octobre 2017

Accueil du site > Terrorisme > International > Deux attentats déjoués à Kaboul, selon le renseignement afghan

Deux attentats déjoués à Kaboul, selon le renseignement afghan

AP

jeudi 6 janvier 2011, sélectionné par Spyworld

logo

Les agences afghanes du renseignement ont annoncé mercredi avoir déjoué deux attaques majeures à Kaboul au cours des vingt derniers jours : un complot pour assassiner le premier vice-président et un attentat à la bombe près du palais présidentiel.

Latifullah Mashal, porte-parole des agences, a précisé que les autorités avaient arrêté cinq personnes qui projetaient une fusillade et un attentat-suicide devant la maison du premier vice-président Marshal Mohammad Qasim Fahim.

"Ils ont été arrêtés alors qu’ils étaient vraiment près d’attaquer", a-t-il dit lors d’une conférence de presse ajoutant que cinq d’entre eux étaient membres du réseau Haqqani, un groupe taliban lié à Al-Qaïda basé au Pakistan voisin. Il n’a pas précisé la date exacte des arrestations ni de l’attaque prévu, invoquant des raisons de sécurité.

L’autre projet déjoué était un attentat-suicide ou à la voiture piégé qui devait avoir lieu près du palais du président Hamid Karzaï, selon Latifullah Mashal. Les deux suspects arrêtés dans cette affaire étaient impliqués dans des attaques de roquettes contre l’OTAN et les forces de la coalition dans le passé.

Par ailleurs, la force internationale d’assistance à la sécurité (ISAF) de l’OTAN en Afghanistan a annoncé le décès d’un de ses membres tué mercredi dans l’explosion d’une bombe sur une route du sud du pays. La nationalité du militaire n’a pas été précisée, ni le lieu exact de l’attaque. C’est le quatrième soldat de la force internationale qui trouve la mort en Afghanistan depuis le début de l’année.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :