lundi 18 décembre 2017

Accueil du site > Renseignement > International > EADS se dit préoccupé par l’espionnage, dément viser la (...)

EADS se dit préoccupé par l’espionnage, dément viser la Chine

Reuters

mardi 18 janvier 2011, sélectionné par Spyworld

logo

Le groupe EADS s’est déclaré jeudi préoccupé par les questions d’espionnage industriel mais a démenti viser en particulier la Chine, contrairement à ce qu’a rapporté un quotidien.

Le Financial Times avait auparavant cité le président exécutif d’EADS, Louis Gallois, en écrivant que ce dernier avait estimé que l’espionnage était "une réalité" en Chine.

"Je voudrais dire très clairement que contrairement à ce qui a été écrit dans un article de presse aujourd’hui, je n’ai cité aucun pays en particulier lorsque j’ai abordé la question des risques d’espionnage industriel", a déclaré Louis Gallois dans un communiqué.

"J’ai souligné que l’espionnage industriel en général était un sujet de préoccupation, tant pour EADS que pour les autres sociétés de haute technologie évoluant sur les marchés internationaux."

Cette précision est apportée par EADS le jour où Renault a déposé une plainte contre X dans une affaire d’espionnage industriel.

Une source gouvernementale française avait déclaré la semaine dernière que la Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI) enquêtait sur le dossier Renault et que la piste chinoise est suivie. La Chine a démenti toute implication dans cette affaire.

(Tim Hepher et Jean-Michel Bélot, édité par Benoît Van Overstraeten)


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :