samedi 16 décembre 2017

Accueil du site > Renseignement > International > Sécurité au pays : 12 000 agents tenus au secret

Sécurité au pays : 12 000 agents tenus au secret

La Presse Canadienne

jeudi 20 janvier 2011, sélectionné par Spyworld

logo

Des documents obtenus récemment démontrent que plus de 12 000 responsables des renseignements canadiens en service ou à la retraite doivent emmener les secrets de leur métier dans la tombe.

Le nombre de personnes « tenues au secret de façon permanente » dépasse de plus du double le nombre prévu il y a sept ans, lorsque le gouvernement a commencé à mettre en place certaines mesures après les attentats du 11 septembre 2001.

Ces agents ne peuvent discuter des sources confidentielles passées ou présentes, des cibles des opérations de renseignement, du nom des espions, des plans d’attaque militaires, et du cryptage ou autres moyens de protéger l’information.

La Presse Canadienne a obtenu des documents indiquant que les responsables tenus au secret sont répartis dans plus d’une vingtaine d’agences et de ministères.

La Gendarmerie royale du Canada, le Service canadien du renseignement de sécurité, le Centre de la sécurité des télécommunications Canada — l’agence d’espionnage électronique du gouvernement — et les Affaires étrangères arrivent bien sûr en tête de liste.

Ces nouvelles données surviennent alors que le débat fait rage à propos de la publication par WikiLeaks de câbles diplomatiques américains confidentiels.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :