lundi 23 octobre 2017

Accueil du site > Informatique > Sécurité Informatique > Rapport 2005 du FBI sur le cybercrime : ça va pas fort du tout

Rapport 2005 du FBI sur le cybercrime : ça va pas fort du tout

Marc Olanié, Réseaux & Télécoms

mercredi 25 janvier 2006, sélectionné par Spyworld

logo

Alors que l’enquête statistique du CSI/FBI ne se concentrait que sur un tout petit panel d’industriels et de CSO/RSSI, le rapport annuel du FBI englobe une très large tranche de la population américaine. Les conclusions sont également nettement plus pessimistes que celles tirées par l’analyse CSI. Le crime informatique aurait coûté 67 milliards de dollars aux USA l’an passé. Les personnes sondées déclarent, dans plus de 64% des cas, avoir été financièrement victimes de fraudes NTIC. La moyenne des pertes se situe aux environs de 2 400 $ par déclaration. A titre de comparaison, insistent les rapporteurs du FBI, dans monde des télécommunications les escroqueries téléphoniques ne dépassent pas 1 milliard de dollars par an.

Les virus et spywares constituent encore le gros des menaces remarquées (83 et 80 % des réponses). Les attaques proviennent généralement des USA même (26% des origines situées) mais également de la Chine (23% des cas). Et les statistiques de se succéder, ce qui changera des études européennes qui ne quantifient plus l’importance réelle des menaces, ou des communiqués alarmistes dénués preuve tel que celui récemment publié par IBM. Il faut tout de même reconnaître que lesdites statistiques sont difficiles à obtenir. Car si le communiqué de presse du FBI est toujours en ligne, l’URL pointant sur le rapport lui-même ne fonctionne que très aléatoirement. Ledit rapport est donc disponible en cache sur le site de CSOfrance.com


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :