lundi 18 décembre 2017

Accueil du site > Défense > International > Nucléaire : Washington prône toujours la réduction des armes (...)

Nucléaire : Washington prône toujours la réduction des armes tactiques

RIA Novosti

jeudi 24 février 2011, sélectionné par Spyworld

logo

L’administration américaine continue d’insister sur la nécessité de négocier la réduction de tous les armements, y compris les armes non-stratégiques et non-déployées, avec la Russie, a déclaré lundi la secrétaire d’Etat américaine adjointe, Rose Gottemoeller.

"Le nouveau Traité de réduction des armes stratégiques (START) constitue une base pour continuer à réduire et à limiter le nombre d’armes nucléaires. Ainsi, comme l’avait déclaré le président Obama lors de la signature du traité, une fois que le traité entrera en vigueur, les Etats-Unis entendent obtenir une réduction mutuelle supplémentaire des armements stratégiques et non-stratégiques, y compris ceux qui ne sont pas déployés", a indiqué Mme Gottemoeller en intervenant à une conférence de l’Association des Etats de l’Asie sud-est qui se déroule à Las-Vegas.

Le texte de l’intervention de la sous-secrétaire d’Etat a été remis à RIA Novosti par le service de presse du Département d’Etat américain.

Différents représentants de la diplomatie américaine ainsi que des officiels de Pentagone ont déjà exprimé maintes fois leur souhait d’entamer des négociations avec la Russie sur la réduction de tous les armements, y compris les armements nucléaires tactiques (ANT). Toutefois, le vice-ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Riabov, a déclaré à Washington le 29 janvier que pour la Russie, la signature d’un éventuel accord de réduction des ANT n’était pas prioritaire. Selon lui, ce problème n’est pas d’actualité avant que le respect des engagements du traité START ne soit constaté sur le terrain.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :