mardi 12 décembre 2017

Accueil du site > Défense > International > L’armée russe renonce à exploiter le satellite mis sur une mauvaise (...)

L’armée russe renonce à exploiter le satellite mis sur une mauvaise orbite

RIA Novosti

jeudi 24 février 2011, sélectionné par Spyworld

logo

Le ministère russe de la Défense renonce à l’exploitation du satellite Geo-IK-2 placé le 1er février dernier sur une mauvaise orbite, a déclaré jeudi à Moscou le premier vice-ministre russe Vladimir Popovkine.

"Le satellite est complètement inutile pour le ministère de la Défense, nous ne l’utiliserons pas à des fins militaires, mais il peut servir à tester les systèmes de commande", a indiqué M.Popovkine devant les journalistes.

L’Agence fédérale spatiale russe (Roskosmos) a récemment annoncé que le satellite géodésique Geo-IK-2, qui évolue sur une orbite plus élevée que l’orbite visée, était utilisable, mais que la date de son entrée en service serait annoncée plus tard. Selon Roskosmos, le satellite est capable d’accomplir les 29 missions qui lui sont assignées, mais trois ne seront accomplies qu’en partie.

Lancé par la fusée-porteuse Rockot depuis le site de Plessetsk (région russe d’Arkhangelsk), le satellite militaire Geo-IK-2 n’a pas émis de signal à l’heure indiquée. Les spécialistes russes l’ont retrouvé plus tard sur une orbite erronée.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :