mardi 21 novembre 2017

Accueil du site > Intelligence économique > Jusqu’où les entreprises peuvent-elles aller dans la lutte contre (...)

Jusqu’où les entreprises peuvent-elles aller dans la lutte contre l’espionnage industriel ?

Le Monde

mercredi 20 avril 2011, sélectionné par Spyworld

logo

L’affaire de protection des données chez Renault et la démission de son directeur général, Patrick Pélata ont relancé la question de la sécurité dans le milieu des entreprises. Trois experts se sont penchés sur les liens entre entreprises et espionnage industriel et les risques de dérives des directions de multinationales en matière de protection des données. Pour Bertrand Warusfel (pour l’ISAD), il faut mettre en place en amont une véritable politique de sécurité de l’information. Encore faut-il que les multinationales acceptent de participer à la moralisation des affaires, répond Marjorie Lebrun (IRSEM). Peut-être, leur lance Ali Laïdi (IRIS), mais l’espionnage industriel est un concept dépassé, l’heure est à l’hypercompétition, la sophistication des moyens et la banalisation des pratiques déloyales...

- Pour la mise en place en amont d’une véritable politique de sécurité de l’information
La sécurité d’une entreprise regarde tous ses échelons et ne relève pas du seul domaine des sociétés de sécurité privée

- Les multinationales doivent participer à la moralisation des affaires
L’éthique est au centre des débats. Le consommateur devient acteur et attend déontologie dela part des multinationales

- L’espionnage industriel est un concept dépassé, l’heure est à l’hypercompétition
De nouveaux modes d’action sont développés par les acteurs économiques pour contourner les règles d’accès aux marchés. Simple espionnage industriel ? Non le concept est dépassé.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :