mardi 21 novembre 2017

Accueil du site > Défense > International > Bouclier en Roumanie : le projet évalué à 400 M USD (médias)

Bouclier en Roumanie : le projet évalué à 400 M USD (médias)

RIA Novosti

mardi 3 mai 2011, sélectionné par Spyworld

logo

Le déploiement d’un système de défense antimissile (ABM) en Roumanie exigera 400 millions de dollars, sans compter le coût des missiles intercepteurs, a annoncé l’agence roumaine Mediafax, citant la sous-secrétaire d’Etat américaine Helen Towsher.

Le président roumain Traian Basescu a déclaré mardi que Bucarest et Washington s’étaient mis d’accord sur l’emplacement des éléments du futur bouclier antimissile américain sur le territoire roumain.

Selon Mme Towsher, il faudra encore 20 millions de dollars par an pour les maintenir en bon état. La partie américaine assumera la totalité des dépenses.

Le secteur roumain du bouclier antimissile sera déployé dans la base aérienne de Deveselu (sud). Elle accueillera au départ environ 200 militaires américains, mais leur nombre pourrait atteindre 500 personnes au besoin.

Le 17 septembre 2009, le président Barack Obama a annoncé sa décision de modifier les modalités d’implantation d’un système de défense antimissile en Europe approuvées par son prédécesseur George Bush. Ainsi donc, les Etats-Unis n’ont pas renoncé à l’implantation d’éléments terrestres de l’ABM, mais ont reporté cette démarche à 2015.

Le projet du président Bush prévoyait la mise en place d’un radar en République tchèque et des missiles intercepteurs en Pologne. Moscou a qualifié le déploiement de ces dispositifs militaires près des frontières russes de "menace à sa sécurité nationale".


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :