samedi 18 novembre 2017

Accueil du site > Renseignement > International > Obama et le renseignement américain contre Ben Laden

Obama et le renseignement américain contre Ben Laden

Michel Masson, Ancien directeur du renseignement militaire, Tribune libre, CF2R.org

jeudi 5 mai 2011, sélectionné par Spyworld

logo

L’opération de liquidation - à défaut d’arrestation - d’Oussama Ben Laden au Pakistan, le dimanche 1er mai, est avant tout incontestablement une réussite du renseignement. On ne parlera pas ici de victoire : laissons ce symbole à la lutte contre la haine et l’obscurantisme. L’élaboration du renseignement s’inscrit dans le long terme. C’est une grande leçon pour tous ses contempteurs, ou plus simplement contre ceux qui causent et ne savent pas. Et pour les impatients : le renseignement s’élabore dans le temps, la sérénité et le professionnalisme. Malgré toutes les pressions dont il est l’objet en permanence. Il peut y avoir des « boucles courtes » dans le fameux cycle du renseignement, en particulier lorsque celui-ci s’applique aux actions militaires. Mais dans le cas de la traque de terroristes d’envergure, plus généralement de « nuisibles » internationaux, ou plus spécifiquement ici d’Oussama Ben Laden (OBL), la recherche d’informations est beaucoup plus longue, difficile, sans compter qu’il faut être prudent car tous ces efforts peuvent être rapidement ruinés si la cible et son entourage deviennent par trop méfiants. Ben Laden et ses affidés ont largement démontré par le passé qu’ils l’étaient naturellement.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :