mercredi 22 novembre 2017

Accueil du site > Terrorisme > France > Vaste coup de filet dans le milieu islamiste

Vaste coup de filet dans le milieu islamiste

Armel Méhani, le Point

mercredi 11 mai 2011, sélectionné par Spyworld

logo

La police a interpellé sept personnes mardi lors d’une opération "coup de filet" en région parisienne.

Une opération "coup de filet" a été menée mardi matin dans les milieux islamistes français en région parisienne. Sept personnes, dont un mineur, ont été interpellées lors de l’opération conduite par la Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI) dans les villes de Garges-lès-Gonesse (Val-d’Oise), Stains (Seine-Saint-Denis) et Paris. Le "cerveau" présumé du groupe djihadiste, un Franco-Indien ingénieur de formation et originaire de la région parisienne, a été arrêté en fin de matinée à l’aéroport de Roissy en provenance d’Algérie. Des perquisitions ont été menées par les forces de l’ordre, notamment à Stains. Mardi soir, six personnes étaient en garde à vue. Un mineur a été relâché après avoir été entendu comme témoin.

Le ministre de l’Intérieur Claude Guéant a précisé mardi après-midi que "rien n’indique que ces personnes s’apprêtaient à commettre un attentat en France". "Il semble que certains avaient le projet de se former au djihad au Pakistan", a ajouté le ministre lors d’une conférence de presse consacrée à la lutte contre le trafic de drogue dans le cadre d’une réunion du G8. Ces interpellations, a précisé le ministre, sont consécutives à l’arrestation en janvier et annoncée mi-avril par Islamabad de deux Français à Lahore, la mégalopole de l’Est pakistanais. Prénommés Zoaib et Sharaf et âgés de 19 et 22 ans, ces deux hommes sont originaires de la région parisienne et l’un d’eux est d’ascendance pakistanaise. Ils sont soupçonnés de s’être rendus au Pakistan pour se former au djihad.

Lundi, le ministre de l’Intérieur avait assuré qu’il n’existait "pas d’éléments concrets" pouvant laisser croire à un risque d’attentat en France, après la mort du fondateur d’al-Qaida, Oussama Ben Laden.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :