mardi 21 novembre 2017

Accueil du site > Terrorisme > International > Galileo : Bruxelles pourrait avancer la prochaine commande de (...)

Galileo : Bruxelles pourrait avancer la prochaine commande de satellites

Alain Ruello, Alexandre Counis, les Echos

mardi 24 mai 2011, sélectionné par Spyworld

logo

Bonne nouvelle : Galileo coûtera un peu moins cher que prévu. C’est ce qu’a laissé entendre hier Antonio Tajani, le commissaire européen à l’Industrie, en annonçant que les deux premiers satellites du GPS européen décolleront de Kourou le 20 octobre, à l’occasion du vol inaugural de Soyouz, la fusée russe, depuis la Guyane. Sur la période 2007-2013, la constellation devait coûter 3,4 milliards d’euros. Mais Bruxelles a réussi à dégager des économies. « L’argent épargné sera utilisé pour acheter des satellites dont l’acquisition n’était pas prévue sur l’enveloppe de 3,4 milliards », s’est félicité Antonio Tajani.

A ce jour, 18 satellites sur les 30 prévus ont été achetés : les quatre premiers auprès d’EADS Astrium, les 14 autres à l’allemande OHB. Faute d’argent, les suivants ne devaient pas être acquis avant 2014. Pour cela, il fallait inscrire 1,9 milliard d’euros dans le prochain cadre budgétaire pluriannuel de l’Union. Devant l’ampleur de la rallonge, Bruxelles a demandé aux industriels de faire un effort.

Réserve de précaution

C’est le contrat des équipements au sol, le dernier restant à attribuer, qui aurait souffert. La Commission tablerait aussi sur une contribution de la Suisse. Les services d’Antonio Tajani envisageraient enfin de puiser dans une réserve de précaution non sollicitée à ce jour. Elle est évaluée à 200 millions d’euros. « Sur ce genre de programme, ce n’est pas très prudent de manger ses réserves », s’inquiètent déjà des industriels.

Au bout du compte, au moins six satellites supplémentaires pourraient être commandés avant mi-2012, ainsi qu’une adaptation d’Ariane V pour les lancer, selon des proches du dossier.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :