samedi 18 novembre 2017

Accueil du site > Défense > France > Bagram : 400 Missions, 4000 heures de vol pour le système Harfang

Bagram : 400 Missions, 4000 heures de vol pour le système Harfang

Armée de l’Air, Ministère de la Défense

mardi 31 mai 2011, sélectionné par Spyworld

logo

Déployé depuis février 2009, le détachement-air de Bagram met en œuvre le système intérimaire de drone MALE (moyenne altitude longue endurance), baptisé Harfang. Le 26 mai 2011, il a réalisé sa 400ème mission au profit de la force internationale d’assistance et de sécurité, au dessus de l’Afghanistan, passant à cette occasion la barre symbolique des 4000 heures de vol.

Le Harfang est un drone de renseignement, surveillance et reconnaissance non armé, piloté à distance par du personnel navigant expérimenté issu des filières chasse, transport ou navigateur. En Afghanistan, il remplit quotidiennement des missions au profit de l’ensemble des forces françaises et étrangères de la coalition. Disposer d’un vecteur aérien endurant et discret, qui observe en temps réel et à des kilomètres de distance, de jour comme de nuit, représente un atout majeur pour les forces terrestres déployées en Afghanistan. Surveillance de villages et de compounds , escorte de convois, recherche d’engins explosifs improvisés, préparation de zones pour les posés d’hélicoptères, appui renseignement aux troupes au contact etc…son champ d’action est très large.

Le détachement Harfang est armé par une quarantaine de personnes. Parmi eux, se trouvent treize mécaniciens et neuf membres d’équipage comprenant du personnel navigant, des officiers renseignement et des interprétateurs image. Il faut ajouter les 18 militaires responsables du soutien de ce détachement dans les domaines de la logistique, des communications et de l’administration.

Au cours de ce vaste panel de missions, le Harfang, système expérimental intérimaire, a permis au personnel de l’armée de l’air d’acquérir un savoir et une expertise technico-opérationnelle de tout premier ordre.

Texte : lcl Sébastien Mazoyer commandant de l’escadron drones 1/33 « Belfort »


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :