samedi 18 novembre 2017

Accueil du site > Renseignement > International > Le patron de la CIA poursuit ses pourparlers avec le gouvernement du (...)

Le patron de la CIA poursuit ses pourparlers avec le gouvernement du Pakistan

Kimberly Dozier, Sebastian Abbot, La Presse Canadienne

lundi 13 juin 2011, sélectionné par Spyworld

logo

Le directeur de la CIA, Leon Panetta, et les hauts dirigeants du gouvernement pakistanais ont discuté samedi de l’importance et de l’étendue des activités des services de renseignement américains au Pakistan dans le cadre d’une deuxième journée de pourparlers visant à améliorer les relations entre les deux pays.

Déjà difficiles, les échanges entre la CIA et l’Inter-Services Intelligence (ISI), le principal service de renseignement pakistanais, se sont considérablement dégradés après qu’un commando Sea, Air and Land (SEAL) de la marine américaine eut tué Oussama ben Laden le 2 mai dans une ville voisine de la capitale pakistanaise. L’incident menace aussi de saboter la collaboration entre les États-Unis et le Pakistan dans la lutte contre al-Qaïda et les talibans en Afghanistan.

Afin de repartir sur de nouvelles bases, Washington et Islamabad ont décidé de mettre sur pied une équipe de renseignement conjointe qui aura pour mission d’identifier les cibles futures des terroristes en se basant en partie sur les documents trouvés dans le bureau personnel de ben Laden durant le raid américain.

Un représentant du gouvernement pakistanais a déclaré à l’Associated Press sous le couvert de l’anonymat que les discussions de samedi entre le patron de la CIA et ses hôtes pakistanais portaient sur ce que les agents des services de renseignement américains auraient le droit de faire en tant que membres de l’équipe et combien d’entre eux en feraient partie.

Le succès de la mission de Leon Panetta en sol pakistanais aura un impact important sur son nouveau rôle en tant que secrétaire de la Défense, poste pour lequel il attend la confirmation de sa nomination par le Congrès américain.

Amorcée vendredi, la visite de M. Panetta au Pakistan coïncidait avec celle du président afghan Hamid Karzaï, venu demander le soutien d’Islamabad pour faciliter les négociations avec les talibans qui ont des liens historiques avec l’État pakistanais.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :