dimanche 10 décembre 2017

Accueil du site > Intelligence économique > La France paye son retard en matière d’intelligence économique

La France paye son retard en matière d’intelligence économique

LExpansion.com

mardi 31 janvier 2006, sélectionné par Spyworld

logo

La France doit mieux organiser son intelligence économique pour mieux défendre ses entreprises : c’est le message lancé lundi le Haut responsable à l’intelligence économique, Alain Juillet, qui inaugurait la fédération de professionnels de l’intelligence économique (Fépie). Il estime que le secteur est encore trop flou en France. Se référant à l’OPA dont le groupe Arcelor est la cible, il a estimé que l’Etat doit pouvoir dialoguer avec de vrais professionnels "représentatifs" dans le secteur pour prendre des mesures efficaces. Il faut rompre avec "une attitude française qui consiste à se regarder le nombril et à se retrouver avec Arcelor" a-t-il ajouté, déplorant les années de retard pris dans ce domaine et la taille moyenne trop petite des intervenants en France, comparée à l’étranger. L’intelligence économique regroupe aussi bien des informations sur les contrats, le prix des matières premières, ou les procédés de fabrication, que la protection des entreprises contre les prises de contrôle extérieures, publiques ou privées.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :