mardi 21 novembre 2017

Accueil du site > Défense > International > Bouclier antimissile : Russie et Otan se disent prêtes à coopérer (...)

Bouclier antimissile : Russie et Otan se disent prêtes à coopérer (Rasmussen)

RIA Novosti

lundi 4 juillet 2011, sélectionné par Spyworld

logo

La Russie et l’Otan ont réaffirmé leur volonté de coopérer sur la mise en place d’un système de défense antimissile (ABM), a annoncé lundi à Sotchi le secrétaire général de l’Alliance, Anders Fogh Rasmussen.

"Nous avons réaffirmé aujourd’hui notre attachement à la coopération dans le domaine de l’ABM. Nous avons écouté l’avis de Moscou et celui de l’Otan qui ont précisé certains aspects importants du développement de leurs forces et de leurs moyens", a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse tenue dans le cadre du Conseil Russie-OTAN au niveau des représentants permanents.

Selon M. Rasmussen, le déploiement d’un bouclier antimissile en Europe est un processus de longue haleine.

"Nous allons continuer à coopérer et à intensifier notre dialogue. Nous cherchons à faire des progrès", a conclu le secrétaire général de l’Alliance.

L’idée de créer un bouclier antimissile conjoint a été formulée en novembre 2010 lors du sommet Russie-OTAN à Lisbonne. Or, les deux parties n’arrivent toujours pas à s’entendre sur la configuration de ce bouclier.

L’Alliance atlantique insiste sur la mise en place de deux systèmes de défense antimissile indépendants, mais coordonnés : l’un russe, l’autre otanien. Moscou propose pour sa part de créer un système commun, mais divisé en zones de responsabilité.

En outre, l’Otan refuse de garantir que son futur bouclier antimissile ne sera pas dirigé contre le potentiel stratégique russe et de signer avec Moscou un accord contraignant à cet effet.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :