mardi 21 novembre 2017

Accueil du site > Terrorisme > International > Washington conclut au décès d’un dirigeant d’Al (...)

Washington conclut au décès d’un dirigeant d’Al Qaïda

Reuters

jeudi 7 juillet 2011, sélectionné par Spyworld

logo

Les agences antiterroristes américaines ont conclu au décès d’Ilyas Kashmiri, dirigeant d’Al Qaïda impliqué dans des attentats commis en Asie du Sud et en Europe, dont le sort a fait l’objet d’informations contradictoires ces dernières semaines, a-t-on appris jeudi de source officielle aux Etats-Unis.

Les autorités pakistanaises ont annoncé le mois dernier qu’il avait été tué par un drone américain dans les zones tribales du Nord-Ouest. Sa mort a été confirmée sur internet par le Harkat-ul Jihad Islami (HUJI), mouvement armé lié à Al Qaïda qu’il dirigeait, mais les Etats-Unis ont jugé l’authenticité du document douteuse.

Dans les semaines qui ont suivi, les agences américaines ont finalement eu confirmation de son décès, a déclaré un haut fonctionnaire à Washington, sans préciser ce qui avait permis cette confirmation.

Selon le département d’Etat, qui offrait cinq millions de dollars de récompense pour toute information menant à sa capture, le HUJI est responsable d’un attentat suicide qui a fait quatre morts et 48 blessés en mars 2006 au consulat des Etats-Unis à Karachi.

Le nom de Kashmiri, qui serait un ancien officier de l’armée pakistanaise, a également été cité dans l’enquête dur les attentats de novembre 2008 à Bombay, qui ont fait 166 morts.

Mark Hosenball, Jean-Philippe Lefief pour le service français


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :