mardi 21 novembre 2017

Accueil du site > Informatique > Internet > Réseaux sociaux : le Pentagone craint la propagande

Réseaux sociaux : le Pentagone craint la propagande

Maxisciences.com

lundi 25 juillet 2011, sélectionné par Spyworld

logo

L’importance des réseaux sociaux dans le printemps arabe a fait prendre conscience au Pentagone du pouvoir que peuvent exercer des sites comme Twitter ou Facebook. Le ministère américain de la Défense fait alors appel à des experts, pour déterminer comment détecter et lutter contre la propagande qui pourrait s’insinuer dans les réseaux sociaux.

Le département de recherche en technologie du ministère de la Défense américain, le Darpa, a annoncé être à la recherche d’experts capables d’étudier les risques éventuels de propagande véhiculée par le biais des réseaux sociaux. Comme le rapporte le site de TV5 Monde, le Pentagone fait appel à des chercheurs maîtrisant la "nouvelle science des médias sociaux". Leurs travaux viseront à anticiper l’apparition de possibles propagandes sur Twitter, Facebook, ou encore depuis peu Google +.

En effet, les réseaux sociaux ont démontré leur pouvoir lors des révolutions arabes, et peuvent selon le ministère américain de la Défense constituer une nouvelle menace. "De plus en plus d’événements d’importance aussi bien stratégique que tactique pour nos forces armées se déroulent dans la sphère des médias (sociaux)", explique le Darpa. Le Pentagone "doit en conséquence être au courant de ces évènements au moment où ils ont lieu et être en position de se défendre au sein de cette sphère" souligne-t-il dans un communiqué.

Le ministère de la Défense entend doter ce programme de recherche d’un budget de 42 millions de dollars. Il précise vouloir faire appel à des sous-traitants pour tester des algorithmes qui pourraient être applicables aux réseaux sociaux. Diverses expérimentations seront menées, sur un réseau social fermé composé de plusieurs milliers de volontaires notamment, mais aussi autour d’un jeu de rôle en ligne.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :