mercredi 22 novembre 2017

Accueil du site > Terrorisme > International > Al Qaïda-Les craintes du futur patron de l’antiterrorisme (...)

Al Qaïda-Les craintes du futur patron de l’antiterrorisme US

Reuters

jeudi 28 juillet 2011, sélectionné par Spyworld

logo

Frapper les Etats-Unis demeure "un objectif important" pour Al Qaïda et ses filiales près d’une décennie après les attentats du 11 septembre 2001, a déclaré mardi Matthew Olsen, désigné par le président Barack Obama pour diriger le Centre national de lutte contre le terrorisme (NCC).

Déposant devant la commission du Renseignement du Sénat chargé de ratifier sa nomination, il a qualifié d’"étape majeure" et de "progrès substantiel" l’élimination le 2 mai au Pakistan d’Oussama ben Laden par un commando américain.

Mais pour ce responsable, Al Qaïda continue de faire peser une importante menace à la sécurité des Etats-Unis.

"Cette menace ne vient pas tant des hauts dirigeants (de l’organisation djihadiste) présents au Pakistan avec un objectif unique, mais elle est aujourd’hui diffuse et répartie dans plusieur endroits du monde avec des dirigeants et des buts différents", a-t-il expliqué.

Pour lui, Al Qaïda dans la Péninsule arabique (Aqpa), qui opère depuis le Yémen, "a montré une volonté et un niveau de capacité pour frapper les Etats-Unis".

Quant à la filiale somalienne d’Al Qaïda - les milices islamistes d’Al Chabaab -, elle a également fait montre, selon lui, de sa volonté et de sa capacité à frapper en dehors des frontières nationales.

Le NCC a été créé aux Etats-Unis au lendemain des attentats contre les deux tours du World Trade Centre de Manhattan pour servir de plateforme d’analyse et de partage de toutes les informations relatives aux menaces terroristes.

Matthew Olsen, qui vient de l’Agence nationale de sécurité (NSA, chargée des écoutes "sensibles" et surnommée "les grandes oreilles des Etats-Unis dans le monde"), devrait remplacer à la tête du NCC Michael Leiter, démissionnaire.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :