mercredi 22 novembre 2017

Accueil du site > Défense > France > Le n°1 de la DGA prône des rapprochements dans la défense

Le n°1 de la DGA prône des rapprochements dans la défense

Reuters

dimanche 4 septembre 2011, sélectionné par Spyworld

logo

Le délégué général pour l’armement, Laurent Collet-Billon, prône des rapprochements entre industriels français de la défense pour mieux affronter la concurrence et répondre aux importants besoins d’investissement.

Dans un entretien publié samedi dans Le Monde, il se dit d’autre part "certain" qu’un premier contrat de vente d’avions Rafale (Dassault Aviation) sera conclu.

"Je suis certain qu’un contrat sera signé", dit-il, "il y aura un effet déclencheur et il sera suivi par d’autres".

Pour les rapprochements, il cite les activités d’optronique et de systèmes de navigation de Thales et Safran, dont la "rationalisation" doit selon lui se faire.

Jugeant que la multiplicité des acteurs français "est un handicap", il souligne que "l’Etat est actionnaire de Thales, de Safran, d’EADS, de Nexter ou de DCNS. Il peut donc peser dans les décisions". Comme calendrier, il évoque l’après l’élection présidentielle de 2012.

"Il faut que les entreprises de défense se regroupent", poursuit le numéro un de la Direction générale de l’armement. "Les investissements à réaliser sont colossaux" et "les industriels devront participer", ajoute-t-il. "L’objectif est qu’ils aient une plus grande surface financière."

La DGA est dotée d’un budget annuel d’équipement des armées de 10 milliards d’euros.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :